... J'ai donc testé pour vous l'auberge "chez Audrey et Fafou" :-) Bon, c'est dans un bled perdu, où même le GPS n'arrive plus à capter les signaux satellites, dans une jolie petite maison en pierre (JP Ollivier ajouterait "dans cette maison du XVIIème siecle, en 1923, le Belge Van Den Buyssen s'était arrêté pour faire un petit pipi avant de remporter l'étape"), où Fabrice et sa sympathique compagne vous accueillent les bras ouverts. Les repas sont copieux et gouteux, le confort est de grand standing... mais l'important n'est pas là, parce que ce qui nous intéresse, nous, c'est le Vélo. Et dans ce petit coin à mi chemin entre la méditerranée et les Cévennes, le cycliste est gâté : on a l'impression qu'on pourrait faire1 ballade par jour pendant 10 ans sans jamais faire le même parcours. ça change du Gineste/Bédoule/Caunet/Sambuc/Thermes, hein :-)
Le premier jour, mardi, le parcours était à peu pres celui-ci.
De petites routes quasi désertes, les gorges de l'Héraut, le passage sur le barrage, 2 petits cols... J'ajouterai à ça un air non saturé d'ozone et des fontaines d'eau fraiche dans chaque village traversé. ça fait rêver, hein? ;-)
Le lendemain, l'objectif était de contourner le Pic St Loup (emprunté cette année par les coureurs du Tour, la route était encore pleine d'inscriptions à la gloire de Goubert et Fedrigo) par un joli petit col trés roulant (genre les Thermes), puis retour par de petites routes qui longent des vignobles (ça donne soif tout ça, hips!) qui ont l'avantage d'être parfois ombragées.
Bref, un Paradis pour cyclistes. Je conseille donc à tout e monde de s'inviter chez Fabrice, en plus la maison est très grande ;-) Non, non, Fabrice, ne me remercie pas, je sais que ça vous plait d'avoir de la compagnie. Au pire, tu peux toujours envoyer 1 ou 2 invités chez tes voisins :-)

Bon, trève de plaisanterie. Je suis affuté comme une lame (non, j'déconne... avec ce que Fab m'a fait bouffer j'ai encore dû reprendre 3 kg!), et je compte bien rouler demain. Donc pour ceux qui ONT UN VELO EN ETAT DE MARCHE (hé hé hé) je prévois de partir à 7h30 de Dromel, sans doute en direction des Thermes car un sale vent d'ouest (sens Marseille --> Cassis) va se lever dans la matinée.